435 296 visites 16 visiteurs

Zoom sur le 6ème tour de la CDF: rencontre avec Damien Bagrowski

21 octobre 2016 - 13:11

Pour ce 6ème tour de Coupe de France, nous sommes allés à la rencontre de Damien Bagrowski, aujourd'hui joueur de Selongey mais qui, il y a 10 ans, jouait sa première Coupe de France avec le FCMB. Cette année là, il allait écrire l'une des plus belles pages de l'histoire du club.

Avant de parler football, le FCMB tenait à te féliciter pour l'heureux événement que tu as vécu dernièrement: à savoir, la naissance de ton fils Hugo.

Peux-tu nous faire un rapide point sur ton parcours depuis ton départ du FCMB en 2009?
J'ai passé 2 années (2009 a 2011) à Jura Dolois; l'une en DH où l'on termine Champion puis l'autre en CFA2.
Et ensuite, Selongey où je suis depuis 2011.

Vous êtes actuellement 1er du groupe E de CFA2, quelles sont les ambitions de Selongey cette saison (Championnat et Coupe)?

Ambitions Championnat:

Le maintien reste l'objectif principal mais comme tout compétiteur on veut gagner chaque match donc finir le plus haut possible au classement. L'équipe tourne très bien en ce moment donc pourvu que ça dure.

Ambitions Coupe de France:

Aller le plus loin possible pour rencontrer de grandes équipes et faire des matchs de gala.

Concernant le match de samedi, seras-tu présent sur le terrain pour affronter le FCMB?

Non, je serai absent pour ce match, n'ayant toujours pas repris le foot cette année suite à mon opération du ménisque interne du genou droit fin juillet.

Comme nous l'évoquions en préambule, tu as vécu, il y a 10 ans, avec le FCMB, surement la plus belle aventure de ta carrière. Peux-tu nous faire part de tes souvenirs du 6ème tour qui se déroulait à Sens (NB: après avoir éliminé Selongey au 5ème tour) en 2006?

Je me souviens que l'on était opposé à Sens, entraîné, à l'époque, par un champion du monde, Lionel Charbonnier. Ce fut un match très serré avec un brouillard épais. Après avoir touché la barre à 2 reprises durant le temps réglementaire, nous prenons un but dans la première mi-temps des prolongations puis nous courrons après le score. La délivrance vient de Mathieu Gaudin qui égalise à la 120ème minute.  Je me souviens également d'une énorme pression au moment de la séance de tirs au but étant donné que c'était ma première fois.

As-tu gardé des contacts avec des joueurs de l'époque?

10 années ont passées et j'ai toujours des contacts avec Yoan Bon, Mickaël Berger et Julien Serpry principalement. Depuis j'ai croisé également Mathieu Gaudin.

Si tu devais ressortir 3 faits marquants de cette aventure, quels seraient-ils?

-le match fou contre Montluçon (5-5, victoire aux tirs au but)
-la séance de tirs au but contre Bordeaux devant près de 10 000 spectateurs.
-la victoire contre Lens, un énorme match.

Un petit pronostic pour le match de samedi?

1-1, victoire de Selongey au tirs au but.

Enfin, un petit mot pour les supporters du FCMB.

Je tiens à les remercier pour leur soutien inconditionnel durant ma période au FCMB. Ils ont toujours été derrière nous et c'est sûrement grâce à eux que l'on a pu réaliser ce magnifique parcours en Coupe de France. Je les retrouverai, d'ailleurs avec plaisir, samedi, au stade.

Commentaires

RENTRÉE DU FOOT FÉMININ