1 559 975 visites 15 visiteurs

PÔLE ESPOIRS, UNE TRADITION

30 avril 2020 - 20:20

Crédit photo : (LBFC)

 

Depuis le début de sa création, le FC Montceau Bourgogne à la chance de compter tous les ans ou tous les deux ans des éléments de sa formation au sein du prestigieux pôle espoirs de Dijon, aujourd’hui centre de préformation du football de la Ligue Bourgogne-Franche-Comté.

Le FCMB compte dans les deux promotions actuels trois joueurs, Lilian ROY, Grace LALAHYE et Ilan DOS SANTOS, immersion avec des garçons pétris de qualités et reconnaissants de la chance qu’ils ont d’être dans des conditions professionnelles à seulement 14 et 15 ans.

 




Les garçons, quel est votre parcours footbalistique, de vos débuts jusqu’à aujourd’hui ?

Lilian : "J'ai débuté le football en club en catégorie U6 à ESA BREUIL. Je suis resté au Breuil jusqu'en U7. J'ai rejoint le FCMB en catégorie U8 sous la responsabilité de Raymond PODUTI. J'étais cette saison joueur de l'équipe U14 dirigée par Jimmy ITRI jusqu'à l'arrêt des championnats. Depuis septembre 2019, je suis également au pôle espoirs de la Ligue Bourgogne Franche-Comté à Dijon."

Ilan : "J’ai commencé le foot à l’âge de 5 ans au club du FC Gueugnon où j’ai passé mes huit premières années de football et depuis deux saisons, j’évolue au club du FC Montceau Bourgogne."

 

Le pôle espoir était un objectif dans votre jeune carrière de joueur ou bien c’est arrivé par surprise ?

Lilian : "J'ai entendu parlé du pôle espoirs en fin de saison U12 lors d'un stage de détection 71/39. Ma participation à tous les différents centres de perfectionnement depuis U12 a été l'occasion de pratiquer avec les meilleurs joueurs du 71 et ensuite de toute la région. Le contenu des séances lors de ces stages m'ont donné envie d'aller plus loin, et à partir de là, intégrer le pôle espoirs est devenu mon objectif !"

Ilan : "L’objectif d’intégrer le pôle espoirs est arrivé lors des sélections U13 où j’ai réussi à aller au bout des regroupements."



Comment se déroule une semaine type entre votre scolarité et vos séances d’entraînements ?

Lilian : "Je prends le train le lundi matin à 7h pour Dijon. J'ai cours au collège St Joseph à Dijon tous les jours de 8h à 15h. J'ai des heures d'étude les soirs, et on doit se coucher à 21h30 maximum. J'ai entrainement au CREPS du lundi au jeudi de 16h à 18h et le vendredi matin de 7h15 à 8H15 au collège. Je termine les cours le vendredi à 15h et rentre chez moi à 17h. Le samedi, je joue avec mon équipe du FCMB. Un  mercredi par mois, nous jouons des matchs contre d'autres pôles espoirs ou contre des équipes U14 de clubs professionnels (OL, PSG, ESTAC, Metz, Sochaux...)."

Ilan : "La semaine type d’un poliste est une semaines intenses alternant cours et football, nous avons cinq entraînements par semaine et parfois un match le mercredi avec des horaires aménagés pour les cours. Les entraînements se déroulent soit le matin entre les cours où l’après midi après la journée de classe. Le soir après notre journée nous avons du soutien afin de garder un bon rythme scolaire et s’assurer de ne pas être en difficulté car l’école est prioritaire pour nous. Pour clôturer notre semaine nous rentrons chez nous et chacun joue le week-end pour son club."

 


Qu’est-ce cela fait d’être loin de papa et maman toute la semaine ?

Lilian : "On s'appelle tous les soirs en visio pour prendre des nouvelles donc on garde quand même le contact et les semaines passent très vite."

Ilan : "Le fait d’être loin de sa famille est difficile au début du pôle espoir mais assez vite on s’y habitue. On apprend à se débrouiller sans ses parents la semaine mais nous pouvons quand même téléphoner tous les soirs, ce qui permet de garder un lien avec la famille durant les jours où nous sommes à Dijon."



S’entraîner toute la semaine avec le pôle espoir et jouer le week-end au sein de votre club, comment gérez-vous cela ?

Lilian : "C'est vrai que c'est bizarre de ne pas s'entraîner avec ces coéquipiers du samedi, mais comme je joue avec eux depuis quelques saisons, ça ne pose pas de problème."

Ilan : "Cela est parfois compliqué car le groupe du club travaille ensemble la semaine et met en place des choses pour le match du week-end que je n’ai pas pu travailler avec eux mais en général j’arrive à m’adapter au mieux pour pouvoir aider l’équipe le moment venu."



À seulement 14 et 15 ans, vous avez déjà une chance inouïe de progresser aux côtés des meilleurs joueurs de la région et de vos générations, quels enseignements tirez vous de toutes ces séances au quotidien ?

Lilian : "Jouer avec les meilleurs joueurs de la région nous oblige à être au maximum à chaque séance. Cela demande une grande implication. Tout est mis en oeuvre par l'encadrement pour que nous puissions progresser très vite. Le contenu des séances mais également d'autres points comme l'analyse vidéo des matchs et les GPS qui nous permettent de suivre nos performances à l'entrainement comme en match sont des atouts pour notre progression."

Ilan : "C’est une chance de pouvoir progresser dans les meilleurs conditions et de jouer avec les meilleurs joueurs de ma génération. Cela me permet chaque jours de profiter pleinement de ces deux années et être investi pour atteindre mes objectifs car tout les entraînements sont l’opportunité de progresser et d’évoluer un peu plus tout les jours."

 


Un mot sur l’encadrement du pôle animé par Vincent Mathey, le directeur, que pouvez-vous nous dire dessus ?

Lilian : "L'encadrement est très complet. Nous côtoyons le plus souvent Vincent MATHEY et Victor BRIEND lors des séances d'entrainements et cela se passe très bien. Sans oublier tous les autres membres de l'encadrement (préparateurs physique, préparateur mental, kiné, prof de yoga, médecin, analyste vidéo et j'en passe...) qui contribuent à notre progression."

Ilan : "Nous avons un encadrement de qualité qui nous permet avant tout de progresser et de nous amener au maximum de nos capacités pour atteindre nos objectifs et un jour espérer atteindre le haut niveau. Chaque personne du staff joue un rôle dans notre progression et pour cela je remercie chacun d’eux pour ces deux années où j’ai pu prendre énormément de plaisir à tenir compte de leurs conseils."



Ça donne envie de continuer en centre formation quand on vit tous ces bons moments. Avez-vous des souhaits pour les années futures ?

Lilian : "Evidemment, mon objectif est d'intégrer un centre de formation à l'issue de la saison U15. J'essaye d'être le plus sérieux possible et de suivre tous les conseils donnés par l'encadrement, je travaille beaucoup pour espérer atteindre mon objectif."

Ilan : "En rentrant dans le cadre du pôle espoirs nous sommes arrivés dans l’optique d’évoluer dans tout les domaines et surtout sportivement mais nous avons toujours cette objectif de signer un contrat dans un centre de formation pour pouvoir prétendre un jour vivre de notre passion dans un monde professionnel. Je souhaite pour les années futures années d’intégrer un centre de formation et continuer à faire des sacrifices pour un jour atteindre l’objectif de devenir joueur de football professionnel, le rêve que partage chaque joueurs de pôle espoirs."



Nous imaginons que le foot est toute votre vie. Avez vous un mot à passer pour tous vos amis, coéquipiers du club ou du pôle ?

Lilian : "Le foot est ma passion, mais il y a d'autres choses très importantes pour moi comme la famille, la scolarité... Pendant le confinement, nous gardons le contact avec mes coéquipiers du pôle, pareil pour mes coéquipiers du FCMB on garde le contact notamment avec les défis organisés par Jimmy depuis le début du confinement. Evidemment, j'ai hâte de retrouver mes coéquipiers sur les terrains, mais il faudra patienter encore. En attendant je continue de m'entraîner chez moi !"

Ilan : "J’aimerais remercier tout mes coéquipiers du club et du pôle espoirs pour me permettre de prendre du plaisir sur les terrains, grâce au pôle espoirs j’ai appris à connaître d’autres joueurs avec qui j’ai passé deux ans inoubliables et avec qui j’ai créé des liens très fort. J’aimerais passer un message aux générations futures en leurs disant que si un jours vous avez la chance d’intégrer le pôle espoirs prenez chaque jours comme l’opportunité d’apprendre et de progresser donc donnez le meilleur de vous même."

 

 

Petit clin d'oeil pour Paul GUERIN, ancien de la maison FCMB et aujourd’hui conseiller technique régional de la Ligue Bourgogne Franche-Comté en charge du plan de performance fédéral mais aussi entraîneur-adjoint de l'Équipe de France U19 qui nous a transmis la liste ci-dessous des joueurs du pôle espoir qui ont porté les couleurs du FC Montceau Bourgogne depuis la création du pôle :

Promo 2 : Dylan BARALLA (1994)

Promo 5 : Renzo MARANGONI (1997)

Promo 7 : Thomas COULON (1999)

Promo 8 : Alexis GUERIN et Gaby JEAN (2000)

Promo 9 : Chris GAUTHIER-MOREAU, Victor PROTET et Lamine AHOUISSOUSSI (2001)

Promo 11 : Maxime MIMEUR, Luc KINKELA, Kylian ROCHEY (2003)

Promo 13 : Ilan DOS SANTOS (2005)

Promo 14 : Lilian ROY et Grace LALAHYE (2006)

 

Merci à Lilian et Ilan d'avoir répondu à nos questions, ainsi que Paul GUERIN pour son intervention. Pour des raisons logistiques Grace n'a pas pu répondre à notre interview. En espérant que cette belle histoire entre le FCMB et le pôle espoirs ne soit que le début, une pensée pour tous les enfants qui croient en leurs rêves d'être un jour footballeur !

 

Commentaires

DISPONIBLE PROCHAINEMENT

ABONNEMENT%202020_2021.png

L'ÉCOLE DE FOOT OUVRE SES PORTES !

TOURNOI DE RENTRÉE U13 À 8